Futur du Travail + Futur de la Fonction Publique

Le Centre Pearson a entrepris deux projets focalisant sur le futur au cours du printemps et été 2015 qui interpellent des enjeux clés auxquelles font face les Canadiens. Nous accueillons des partenaires qui seraient intéressés ?

Projet 1

Le Futur du Travail 

 « L’emploi précaire est un problème grave et clairement négatif pour l’économie canadienne »  affirme le rapport. « Sans l’assurance de la sécurité du revenu qui vient avec l’emploi et les heures stables, et les salaires et les avantages correspondants, les consommateurs manquent de confiance pour dépenser. Les bénéfices restent inférieurs à ce qu’ils pourraient être, en réduisant la confiance des investisseurs à investir. »

Precarious Employment in Canada: Does the Evidence Square with the Anecdotes? TD Bank Report

« Le marché du travail du Canada, comme ceux d’autres économies avancées, offre un emploi de plus en plus précaire. À court terme, à temps partiel, des emplois faiblement rémunérés sans avantages sociaux sont désormais la règle, tandis que des emplois stables à long terme bien rémunérés avec pension, prestations médicales et autres avantages sociaux deviennent l’exception. Qu’est-ce qu’il faudrait, si quelque chose pourrait l’être, pour inverser cette tendance, qui est une source d’inégalité de revenus et d’insécurité croissante? »

Roy Culpeper, Ph.D.,Economist

 

L’inégalité des revenus grandit. La technologie et la mondialisation changent la nature du travail au Canada, l’emploi devient de plus en plus précaire et instable. Le nombre de personnes ayant des emplois sûrs diminue continuellement. Au lieu de cela, le genre de travail de plus en plus disponible est temporaire et à temps partiel n’ayant pas d’avantages sociaux ni de sécurité d’emploi. L’incertitude prévue pour les jeunes Canadiens est une préoccupation grandissante actuellement et dans le futur prévisible.

Cela n’est pas bien pour tous ces individus et familles qui en pâtissent et également pour l’économie à court et à moyen terme comme les personnes ont moins de possibilité de dépenser de l’argent et acheter des biens et services réduisant ainsi l’activité économique.

Ce projet inclura :

  •  Le développement d’un document ayant une analyse sur la façon de concevoir le travail et les bons emplois. Il y a ample information récente sur le sujet aussi ce document va l’extraire de la recherche existante et va focaliser sur des solutions politiques réalistes à court et à long terme.
  • Deux table-rondes sur le Futur du Travail auront lieu à Toronto et à Vancouver.
  • Des messages concis pour les média sociaux seront disséminés au cours et à la fin du projet et qui pourront ensuite être partagés par les récipiendaires.
  • Un rapport détaillé sur la recherche et les tables rondes en plus d’une brève information concise.

Projet 2

Le Futur de la Fonction Publique

« L’impôt n’est pas un mot de-quatre-lettres ; plutôt, c’est le prix que nous payons pour avoir le pays qu’on veut »

Alex Himelfarb, Tax is Not a Four-Letter Word: A Different Take on Taxes in Canada

« Ce serait drôle si ce n’était pas si triste. Pour ce gouvernement, partager les richesses avec les moins fortunés, prendre soin de nos aînés, et faire en sorte que nos enfants héritent d’un environnement sain sont devenus des concepts «radicaux» au lieu de valeurs canadiennes fondamentales. »

Debi Daviau, Présidente, Professional Institute of the Public Service of Canada

 

La fonction publique est un élément essentiel de notre société et comme nous sommes au début du 21 siècle, il est important de contempler le futur et considérer le genre de fonction publique et parapublique dont nous avons besoin à tous les paliers de gouvernement : fédéral, provincial, territorial, municipal et scolaire.

La Droite politique a attaqué la fonction publique à travers l’Amérique du Nord dans les dernières décades, une tendance qui a augmenté au niveau fédéral au cours des neuf dernières années. Dénigrer les fonctionnaires au niveau fédéral est bien reçu dans plusieurs parties du pays à l’extérieur de la région d’Ottawa, et se conjugue bien avec la tendance générale de réduire les impôts et donc réduire la taille du gouvernement  et les politiques ayant rapport à la sureté et sécurité, soins de sante, éducation, égalité et équité, et la liste n’est pas achevée.

Ce projet inclura ces sections suivantes :

  • Un dialogue sur le genre de fonction publique qu’on aura besoin dans les prochaines décades.
  • Le développement d’un document ayant de claires recommandations afin d’énoncer l’importance de la fonction publique à tous les paliers de gouvernement.
  • Une table-ronde sur le futur de la fonction publique aura lieu à Ottawa.
  • Des messages concis pour les média sociaux qui seront disséminés au cours du projet et qui pourront ensuite être partagés par les récipiendaires.

 

Abonnez-vous au Bulletin du Centre Pearson.

Des commentaires et débats intelligents, dans votre boite à lettres ! Inscrivez-vous ci-dessous.